Que retenir de Google Next 2017 ?

Après Las Vegas pour AWS re:Invent en décembre dernier, nous nous sommes envolés vers San Francisco pour assister à l’autre grand-messe du Cloud, Google Next 2017. Plus de 10 000 participants, 3 journées de keynotes, et plus de 200 sessions… Google Next ne rivalise pas encore avec re:Invent en termes de chiffres, mais témoigne des ambitions de la firme de Mountain View face à AWS et Azure. Voici notre compte-rendu de l’événement.

Ambiance et organisation

Tout d’abord, j’ai trouvé absolument génial de pouvoir passer les 4 jours de la conférence à San Francisco: la ville est incroyable et le Moscone Center, le point central de la conférence, est idéalement placé avec des salles très agréables. Pour ne rien gâcher, nous avons eu la chance de participer à la soirée des partenaires au stade de baseball des San Francisco Giants. J’ai ressenti une énergie extrêmement positive, dans un état d’esprit ouvert, favorisant les échanges et la discussion avec les autres participants.

Côté organisation,un seul gros bémol à noter sur cette partie, l’accès à la keynote d’ouverture à été extrêmement compliqué pour une partie des participants. Difficile de gérer un flux de 10000 personnes, néanmoins nous avons bien fait d’arriver largement en avance car sinon, je pense que nous aurions fini par voir la conférence sur Youtube.  Sinon, rien à a dire sur les 4 jours , c’est du travail de pro !

Google Next 2017

Keynote d’ouverture Google Next 2017

Cette Keynote qui a pour objectif de promouvoir la vision Cloud de Google a été globalement décevante :

  • Diane Greene (Senior VP de Google Cloud). La Fondatrice de VMWare est arrivée il y a bientôt 18 mois pour prendre la tête de GCP. Son discours est clairement orienté pour attirer les entreprises mais sur scène, la mayonnaise n’a malheureusement pas pris. Hésitante et confuse dans son discours, nous n’avons pas pu dégager de vision claire de sa part. Un des gros points noirs de la conférence. Inquiétant.
  • Sundar Pichai (CEO Google). Le boss de Google avait lui pour objectif de montrer que le cloud est “vraiment” important pour Google. Message bien reçu du désormais classique “Google infrastructure for everyone else” avec un accent particulier sur le Machine Learning, qui a été l’un des grands thèmes de Google Next. Mon point de vue, oui pour utiliser les services de Google, mais avec un petit bémol, nous n’avons quand même pas tous les mêmes problèmes que Google à résoudre…
  • Dr Fei-Fei Li (Chief Scientist, Cloud AI & ML): c’est LA bonne surprise qui sauve la keynote, l’ancienne directrice du laboratoire d’IA de Stanford nous a délivré un excellent message sur la démocratisation de l’Intelligence Artificielle. L’IA n’est plus seulement un domaine des laboratoires de recherche mais bel et bien un service ouvert aux developpeurs. Ce n’est pas le futur, c’est maintenant !
  • Eric Schmidt (ancien CEO de Google pendant 10 ans et maintenant chez Alphabet) : son message est simple, si vous voulez que votre entreprise se développe et survive, il faut migrer ses données vers le Cloud et créer de nouveaux services avec. « Google a investi 30 milliards de dollars dans Google Cloud Platform, donc vous avez sûrement mieux à faire que d’essayer de le faire vous-même !« 
  • Les retour d’expérience des clients : ici le discours était très orienté “Enterprise IT”, de manière à répondre aux attentes des clients ayant besoin d’être convaincus de l’utilité du Cloud. Home Depot a témoigné ainsi avoir passé le Black Friday sur GCP en toute sérénité, HSBC a présenté des usecases de traitement de données financières, EBay est revenu sur la migration vers GCP depuis sa propre infra ,en gardant les 2 systèmes en parallèle. On notera pour le côté fun, une démo live d’utilisation d’un service de pricing des objets avec Google Home. À noter que Disney est également en train de migrer vers GCP.
Google Next 2017

Diane Greene lors de la Keynote d’ouverture

Les annonces techniques de Google Next 2017

Les annonces techniques ont été faites principalement durant la keynote du jour 2 , dont le maître de cérémonie était Urs Hözle, le patron de l’infrastructure de Google. C’était une très bonne keynote avec beaucoup d’énergie, et 4 excellentes démos live pour présenter les nouveaux services.

Infrastructure

  • 3 nouvelles régions : Montréal , Californie, Pays-Bas
  • Le Load Balancing en réseau interne
  • Un réseau “partagé” entre les projets au niveau organisation
  • Des VMs de plus forte capacité (64 vCPU / 416GB de Ram) – quand même un peu léger pour SAP Hana- en comparaison des X1 d’AWS
  • GCP est le seul Cloud provider avec la dernière version d’Intel “Skylake”

Rejoignez notre Google Crash Course !

Services de compute

  • Cloud Functions en beta : un nouveau concurrent à AWS Lambda pour faire du Serverless. À mon sens, c’est une annonce très importante mais curieusement le sujet est peu mis en avant.
  • AppEngine Flexible en GA (General Availability) : le service PASS de Google permet maintenant de faire tourner des containers docker créés par les clients (et entre du coup un peu en concurrence avec GKE)
  • Container Builder : un service pour builder des containers (tiens , une fonction de moins pour la cli docker)

Data Analytics

  • BQ Transfer service : un service pour pousser des data dans Big Query
  • Cloud Dataprep : Un service pour transformer les données avant insertion (notamment dans Big Query)
  • BQ Federated request with Bigtable (pouvoir requêter directement les données de BigTable BQ)

Database

  • Postgres sur CloudSQL : complète un peu CloudSQL, mais qui reste toujours très léger par rapport à AWS RDS
  • Cloud Spanner : c’est LA base de données relationnelle & distribuée, il n’y a pas d’équivalent en dehors de chez Google

Machine Learning

  • Video Intelligence API : nous avons assisté à une démo très sympa du services de reconnaissance d’image dans les vidéo
  • Cloud Machine Learning en GA : TensorFlow as a Service , le Machine Learning à portée d’API
  • Google a racheté Kaggle, une communauté de 500000 datascientists, qui permettra de répondre à la pénurie de compétences sur ce domaine.

Sécurité

  • Identity-Aware Proxy (IAP) for Google Cloud Platform (Beta) : un service d’authentification qui s’intègre nativement avec les applications hébergées sur GAE, GCE et GKE. Ce qui peut être très pratique quand on a pas déjà un IDP.
  • Data Loss Prevention (DLP) for Google Cloud Platform (Beta) : une API qui fournit du DLP en tant que service, voilà qui ne peut  pas faire mal sur ce marché
  • Google-designed security chip, Titan : c’est une puce spécifique “Google” pour identifier le matériel dans les Datacenter Google. Accessoirement, c’est aussi une boucle d’oreille, mais  ce n’est pas mon style.

Google Next 2017

Pricing : la guerre des prix continue

  • Baisse de 8% du compute de GCE
  • Mode d’engagement sur 1 ou 3 ans équivalent aux R.I. de AWS. Cela va permettre d’occuper les fonctions DAF et achats, et même d’optimiser les factures.
  • Un principe de free tiers étendus à de nouveaux services, ce qui est bien pour  utiliser gratuitement GCP

Au total, ce sont tout de même 100 annonces qui ont été faites !

À première vue, pas de gros nouveaux services différenciateurs, Spanner ayant été annoncé le mois dernier mais une amélioration continue qui facilite l’utilisation de la plateforme pour les entreprises (principalement pour la partie Sécurité et Network). On retiendra en particulier trois nouveautés :

  • Les shared VPN, car nécessaires pour intégrer correctement les projets GCP aux réseaux des clients
  • Intelligence VPN pour l’aspect novateur du machine learning sur la vidéo
  • Dataprep qui complète le pipeline Big Data de GCP avec un service de transformation

Les startup et les entreprises digitales trouveront sur GCP une plateforme de choix en terme de performance/prix qui challenge sérieusement AWS. Pour les clients “Entreprise”, du chemin reste encore à faire mais la direction semble bonne. Reste à voir maintenant comment  les ambitions de Google se concrétiseront dans les prochains mois avec de nouvelles références significatives.

Et en attendant notre article sur la Keynote de la 3ème journée :

Commentaires :

A lire également sur le sujet :