Projets Cloud : quelles sont les perspectives de début d’année ?

Tendances Cloud 2017

Selon une récente étude de Synergy Research, IaaS et PaaS sont les deux grandes tendances de 2016, avec une croissance cumulée de 53%. L’étude montre une croissance trois fois plus rapide que les autres segments : il semble que toutes les barrières à l’adoption du Cloud soient levées ! Si nous constatons également que le Cloud est une tendance de fond, il nous semble intéressant de détailler cette évolution vers le Cloud et de voir quels sont les sujets qui ont le plus progressé chez nos clients en 2016.

Quels sont les sujets que nous avons majoritairement adressés chez nos clients en 2016 ? Comme point de départ des besoins, nous avons le plus souvent rencontré des projets applicatifs. Le développement d’applications pour le Cloud ou leur migration est au cœur des préoccupations des DSI : la migration est en effet un choix stratégique dans lequel il faut prendre en compte le cycle de vie de l’application, sa criticité, ainsi que les contraintes de temps et de budget de la migration.

Applications sans serveur

Pour ce qui est des nouvelles applications cependant, nous constatons que pour beaucoup de nos clients le Cloud devient un choix naturel. Plus surprenant, certains d’entre eux ont fait directement le choix des nouvelles architectures applicatives : on constate un vrai intérêt pour les applications serverless, ainsi que sur les services managés. Généralement, après un premier projet test, nos clients se rendent compte des nombreuses possibilités offertes, de la rapidité de mise en oeuvre, et des économies générées par l’absence de serveur. Dans le cas d’AWS, ces applications s’appuient sur Lambda, un service de calcul qui exécute du code en réponse à des événements. Le serverless répond aussi bien à des cas d’usage d’applications web, mobile ou IoT.

Tendances Cloud 2017

Où en est l’IoT ?

Contrairement à ce qui était annoncé un peu partout, nous n’avons pas encore constaté l’explosion attendue des sujets IoT. Comme le soulignait Régis Ravelec (Engie), la difficulté des projets IoT se situe dans le passage à l’échelle : il est facile de déployer des objets connectés et de collecter l’information, mais proposer un service associé est exigeant. De fait, nos clients se cherchent encore sur ce sujet, et les projets mettent du temps à se concrétiser. Sur le Big Data également, il semble que le marché ne soit pas encore arrivé à maturité. Nous constatons encore trop fréquemment des initiatives Big Data… sans la data !

Vers une hybridation au sein du Cloud public

Pour les grandes entreprises, nous abordons également les évolution des périmètres Microsoft et la transition des initiatives Cloud Privés vers un modèle piloté par le Cloud Public. L’annonce récente du partenariat entre AWS et VMware va dans ce sens, elle permet de positionner l’hybridation au sein même du Cloud Public, combinant une administration en environnement VMware dans les Datacenters AWS à la puissance des services managés AWS. Clairement, c’est un game changer qui va accélérer l’adoption du Cloud Public dans les grandes entreprises.

Cloudification des applications, applications serverless, hybridation, IoT, Big Data, « Microsoft on Cloud » … en 2016, nous avons adressé tous ces sujets sous un angle d’automatisation. Nous continuons à penser que l’automatisation doit être sous-jacente à tous les projets de transformation du SI, et qu’elle garantira la réussite des projets Cloud 2017.

Commentaires :

A lire également sur le sujet :