Microsoft partenaire du TIAD 2016

Automatisation et désautomatisation : TIAD, l’événement de référence de l’automatisation en France aura lieu le 4 Octobre 2016 à Paris. Rassemblant dev et ops, freelances et étudiants, grandes sociétés et start-up, TIAD propose un véritable voyage au cœur de l’automatisation. Microsoft, acteur majeur du Cloud, sera partenaire de l’événement.

A l’ère de la mobilité et du cloud, les organisations et les individus font face à d’énormes défis pour saisir les opportunités et créer les applications d’aujourd’hui et de demain. Les environnements sont désormais mixtes par essence, les oppositions dépassées, les compétences et investissements existants doivent permettre de construire et d’avancer, d’optimiser les investissements.

Microsoft s’est engagé dans ces transformations en interne et dans son offre.

Au sein de ses équipes produits puisque ceux-ci sont désormais passé en mode devops et agile, ce qui a impliqué une démarche de changement majeure dans les équipes, les organisations, les outils et méthodes.

Microsoft s’est parallèlement engagé à offrir la plateforme et les technologies permettant ces transformations en devenant un acteur de l’open source, contributeur, producteur et partenaire des acteurs clés notamment concernant les outils devops majoritairement issus de l’écosystème open source. Microsoft offre ainsi un cloud résolument hybride, multiplateformes, multi-langage accélérateur de ces transformations.

d2si_blog_image_tiad_microsoft

 

Au-delà de la couverture technologique de l’événement, l’ambition de l’équipe D2SI de faciliter les échanges, la collaboration et de revisiter les codes de tels événements, nous ont convaincus de monter à bord.

TIAD nous semble un événement autant qu’une plateforme d’échange, réunissant les experts de domaines autour du DevOps, de l’automatisation, et des technologies contribuant à revoir l’agilité des systèmes d’informations.

L’événement développe en outre une dimension qui va au-delà avec l’ambition de revisiter les échanges, la collaboration voire la créativité et l’idéation propices à la mise en mouvement des décideurs, au déclenchement et à la facilitation de réflexions clés pour les transformations nécessaires au sein des organisations.

Frédéric Aatz, Directeur de la stratégie Open Source Microsoft

d2si_blog_image_tiad_microsoft2

Avant d’automatiser, il faut commencer par mettre en œuvre une collaboration, un processus ou une méthode qui fonctionne. Cette assertion de bon sens est souvent oubliée. Pourtant, automatiser un processus défaillant ne l’améliorera en rien. L’automatisation n’est donc pas la solution à tous les maux, et des démarches comme DevOps ne peuvent se résumer à ce seul aspect.

Pourtant, dès lors que l’on automatise une démarche qui a fait ses preuves les bénéfices sont évidents. Automatiser est à la fois un moyen évident de gagner en rapidité et en fiabilité mais c’est également une excellent manière de pérenniser dans le temps cette démarche fructueuse. Il faut donc savoir automatiser fidèlement ce qui fonctionne et ne pas chercher à anticiper une amélioration de type « lean ». Il sera toujours temps lorsque tout sera en place et fonctionnel d’entrer dans une démarche d’amélioration continue.

C’est ainsi que l’on tire pleinement profit d’une automatisation réussie.

IoT, Automatisation, Big Data, Cloud, DevOps, Désautomatisation… tous ces sujets seront abordés lors du TIAD 2016. Rejoignez-nous !

D2SI_Blog_Image_TIAD_Inscription_2

Commentaires :

A lire également sur le sujet :