Comment optimiser les coûts sur le cloud AWS ?

Quel est le modèle de facturation d’AWS? Quels sont les principaux types de coût? Comment adapter l’usage du cloud à son “business model” ? Quels sont les outils à disposition pour maîtriser les coûts?
L’objectif de la formation  Optimiser les coûts sur AWS est de donner aux utilisateurs d’AWS (dev et infra) et aux contrôleurs de gestion, les moyens d’appréhender leurs coûts et donc de mieux les maîtriser.

Si la réduction des coûts n’est plus nécessairement la principale motivation des projets de cloud public, elle reste néanmoins une attente légitime des entreprises. Le passage au cloud public et à AWS peut en effet permettre de réduire ses coûts d’infrastructure, mais il suppose de bien comprendre ce nouveau modèle de consommation, au risque de devoir faire face à une augmentation des dépenses mensuelles liées à l’utilisation du cloud public. Nombreuses sont les entreprises qui ont eu de mauvaises surprises en la matière, faute d’avoir eu la bonne information.

Instance, réseau et stockage : les principaux centres de coût AWS

On a en effet souvent tendance à comparer les coûts du cloud public à ceux d’une infrastructure on premise. Pourtant il s’agit de deux modèles très différents : comparer une infrastructure qui implique des investissements initiaux importants au modèle du cloud où l’on paie en fonction de sa consommation, peut s’avérer très difficile. Si AWS propose de très nombreux services, dans la plupart des cas, c’est la puissance de calcul (les instances) qui représente la majorité des coûts. Pour cette raison, la première étape est de bien comprendre le modèle de facturation associé à ce type de ressource. Une analyse fine peut être menée dans un second temps sur le stockage et le réseau qui représentent en général l’essentiel du reste de la facture.

D2SI_Blog_Image_CoutsAWS

Sur ce graphique, on voit que ce sont les instances EC2 qui représentent la plus grande partie de la facture

Comment lire sa facture AWS ?

AWS permet de définir la granularité de la facture. La facture par défaut est extrêmement simplifiée et ne permet pas d’identifier les ressources les plus consommatrices. La facture détaillée s’avère quant à elle d’une grande complexité tant en termes de contenu que de volume (les fichiers font facilement des centaines de Mégaoctets).

Durant cette formation, différentes méthodes d’analyse seront abordées :

  • Facture simple
  • Compréhension de la facture détaillée
  • Utilisation de l’outil d’analyse de coûts fourni par AWS (souvent suffisant pour commencer)
  • Utilisation d’outils d’analyse avancés

Fonctionnement du modèle de facturation AWS

Si le modèle de facturation semble simple au premier abord (paiement à la consommation), il nécessite un véritable changement de philosophie de consommation pour beaucoup d’utilisateurs habitués au système de facturation classique associé aux infrastructures on premise. La définition du besoin est une étape majeure afin de pouvoir veiller à consommer les ressources en accord avec celui-ci. Plusieurs principes de base peuvent facilement être appliqués :

  • Dimensionner les instances au plus juste (la scalabilité horizontale et verticale est mise en oeuvre rapidement et simplement)
  • Privilégier l’utilisation des instances les plus petites et les moins coûteuses pour les tests (en fonction des besoins de performance)
  • Arrêter voire détruire les ressources lorsqu’elles ne sont plus utiles

Cette nouvelle approche de la consommation des ressources n’est pas limitée à l’optimisation des coûts mais s’inscrit dans une démarche de transformation plus vaste des applications (“Cloudification” des applications).

Optimisation des coûts AWS

Si la première étape pour réduire les coûts passe par une révision de sa consommation,  il existe par ailleurs d’autres méthodes plus avancées.

  • Trusted Advisor est un outil d’aide à la décision dans le cadre de l’allocation de ressources en accord avec les bonnes pratiques préconisées par AWS. Il permet entre autres de déterminer les axes d’économie envisageables en fonction de la consommation actuelle.

D2SI_Blog_Image_CoutsAWS2

  • L’utilisation des instances réservées et/ou spot qui peuvent apporter des réductions substantielles dans certains cas d’usage.
  • La consolidation des comptes pour mettre en oeuvre des économies d’échelle.

Ventilation des coûts AWS

Rationaliser sa consommation des services AWS suppose également de connaître la consommation de chaque application, et d’associer les ressources aux équipes et aux services concernés. Le système de tag permet d’avoir une vision détaillée et catégorisée des coûts, afin de pouvoir les interpréter et prendre des décisions de rationalisation ou de révision du budget en vue d’une évolution.

Voici un exemple simple de répartition des coûts sur le tag indiquant l’environnement via la console AWS :

D2SI_Blog_Image_CoutsAWS3

Le cloud induit une nouvelle façon de voir les choses, et si le sujet n’est pas maîtrisé, l’infrastructure peut rapidement occasionner des dépassements de budget.

Vers une consommation responsable

Ce nouveau mode de consommation, impliquant une simplification des souscriptions aux différents services, attribue aux équipes consommant les services la capacité d’influencer de manière singulière le budget défini. Il est donc crucial qu’ils soient sensibilisés et responsabilisés sur ces aspects jusqu’alors gérés en amont de leurs activités. Ce n’est pas une simple question de maîtrise des coûts, cela impacte également la façon dont on conçoit les applications ou l’infrastructure.

L’utilisation d’AWS est encore relativement nouvelle pour beaucoup d’entreprises : cette formation a pour objectif de donner une meilleure connaissance de l’écosystème, afin de tirer le meilleur parti de ce cloud Public.

La formation Optimiser les coûts sur AWS aura lieu à Paris.

Formation Optimiser les coûts sur AWS – Inscription en ligne

Commentaires :

A lire également sur le sujet :