Cloudweek : le Cloud, pilier de la transformation continue

D2SI_Blog_Image_Logo_Cloudweek
La première édition de la Cloudweek a rassemblé près de 4000 acteurs de l’IT. Cette semaine de conférences et de tables rondes s’est achevée vendredi 10 Juillet par la Conférence des Utilisateurs, qui a fait le bilan des usages du Cloud en France.

Didier Krainc, IDC France, a ainsi présenté le cloud comme le pilier de la transformation continue des entreprises. Il évoque ainsi la “3ème plateforme”, plateforme au sens anglais du terme, “le quai”, ou le point de rencontre entres les technologies, les infrastructures et les usages : des millions d’applications, des milliards d’utilisateurs, des trilliards d’objets connectés.

Nous sommes donc à un tournant, la fameuse transformation numérique, dont les quatre piliers sont les réseaux sociaux, la mobilité, le big data et le cloud. Ces quatre piliers transforment la société dans son ensemble, et plus particulièrement l’entreprise.

Les chiffres du Cloud en France

51% des entreprises françaises engagées dans la transformation numérique, +27% de croissance des dépenses sur le cloud public, 60% des projets de transformation numérique conduits par le métier : si on note la montée en volume de l’usage et de la consommation de Cloud en France, on retiendra surtout la façon dont il transforme les organisations. Selon l’étude d’IDC France, près de 53% des entreprises ont en effet modifié en profondeur leur organisation IT, confirmant ainsi que la rupture induite par le cloud n’est pas uniquement technologique.

Délivrer plus de valeur ajoutée

Parmi les attentes cristallisées par les projets de transformation numérique, les entreprises citent notamment la valeur ajoutée. Cette tendance est confirmée par Olivier Ligneul, RSSI du groupe EDF, qui a présenté lors de cette conférence les conclusions du rapport  du Cigref sur le Cloud. Si par le passé, les projets Cloud étaient lancés dans une optique de réduction des coûts et d’accélération des projets, on parle maintenant plus de valeur et de performance de l’entreprise. Le Cloud a notamment permis de briser la logique de silo des métiers (voir à ce titre l’article des Nouveaux métier de l’IT « Accélération des cycles technologiques : quel impact sur les métiers? ») et d’amener de nouveaux profils dans la DSI.

 

La DSI monte en valeur : plus à l’écoute du métier, son rôle n’est plus uniquement technique. Selon Olivier Ligneul, cette transformation pose néanmoins la question de l’accompagnement au changement : l’accompagnement vers les nouveaux métiers de l’IT doit commencer dès maintenant. Une position que nous partageons, et que nous avons détaillée dans l’ouvrage collectif “Les nouveaux métiers de l’IT”.

Commentaires :

A lire également sur le sujet :