The Incredible Automation Day : Retour sur la journée

D2SI_Blog_Image_TIAD_Pont
Succès complet pour la première édition de The Incredible Automation Day à Paris : 250 professionnels du DevOps et du Cloud ont répondu présent à l’appel de l’innovation et de l’automatisation, preuve de la maturité du sujet en France. Amazon Web Services, Google Cloud, Azure, HP Software, Schlumberger, Ansible, Splunk, Docker, Hashicorp, Société Générale, BNP et BlaBlaCar sont intervenus lors de cette journée exceptionnelle.

Nous sommes au coeur d’un changement de paradigme : Marc Luyckx Ghisi évoque notamment le « surgissement d’un nouveau monde ». Durant la keynote d’ouverture, Christine Ebadi (D2SI Icelab) a évoqué cet ouvrage du philosophe belge, avant de faire le lien avec le monde de l’IT, doublement impacté par ces changements. Au coeur de tous les secteurs, moteur de toutes les activités, l’IT traverse actuellement une période où la complexité est croissante, où les changements sont imprévisibles, et où les rythmes se sont accélérés. Pour s’adapter, il est nécessaire d’être agile, de savoir changer rapidement et délivrer tout aussi vite des prototypes. L’automatisation permet de répondre à ces besoins.

Automation for the rest of us, par Jérôme Petazzoni

Durant cette présentation, Jérôme Petazzoni a commencé par revenir sur son parcours dans l’IT avant de rejoindre Docker, et ce qu’il en a tiré comme enseignements. De l’importance d’une bonne documentation, de la nécessité « d’éduquer » les utilisateurs (« Donne un poisson à un homme et tu le nourris pour la journée, apprends lui à pêcher et il n’aura plus jamais faim »), ou de la nécessité de reporter les incidents survenus en astreinte…bref, autant d’expériences qui l’ont mené à Docker, plateforme open source permettant de builder, déployer et exécuter n’importe quelle application, n’importe où. L’objectif étant de donner aux développeurs un environnement automatisé facilement. Jérôme Petazzoni a ensuite abordé la question de Docker pour les Ops : comment faciliter le déploiement, gérer les questions de scalabilité ou le config management.

Automating the modern datacenter, par Mitchell Hashimoto

On ne présente plus Mitchell Hashimoto : le créateur de Packer, Serf, Vagrant ou encore Consul développe depuis l’âge de 12 ans et ses outils sont utilisés dans le monde entier. La présentation du datacenter moderne par Mitchell fait écho à la complexité croissante évoquée par Christine Ebadi : multiplication des serveurs, virtualisation, containers, prolifération des services Cloud hybride…le datacenter moderne imbrique énormément de technologies différentes. Dans quel objectif ? Livrer et maintenir des applications de façon efficiente : développer, déployer et maintenir. Le tout, dans des délais pouvant se compter en minutes (on rejoint bien la notion d’accélération évoquée lors de l’introduction). Mitchell Hashimoto a ensuite détaillé comment l’automatisation, et plus particulièrement les outils d’Hashicorp, pouvaient répondre à ce nouveau paradigme.

Game Days, par Carlos Conde

Pionnier de l’automatisation, Amazon pratique le Continuous Deployment depuis 2008. A titre d’exemple, en 2011 Amazon pouvait déployer plus de 1000 fois/heure ! Scalabilité, maintenabilité, fiabilité, durabilité, adaptabilité…sont les mots clés derrière cette architecture. Durant sa keynote, Carlos Conde a notamment abordé la question de l’adaptabilité : comment préparer au mieux les Ops ? La solution proposée par Amazon est de les faire s’entraîner dans un environnement simulé : c’est le principe des Game Days, qui permettent de simuler des situations de crise. L’idée sous-jacente est que si un tâche est difficile, s’y entraîner de façon répétée la rendra plus facile. Concrètement, il s’agit de créer un environnement identique à celui de la production, d’y créer une situation catastrophe et ainsi d’entraîner les équipes à la résolution d’incidents. Les Game Days s’adressent à tout type d’entreprise, quelle que soit leur taille : la facilité à monter un environnement apportée par le Cloud dispense d’investir dans du matériel.

Plus de contenu sur le TIAD

Nous publierons prochainement les vidéos de l’événement, des articles revenant sur le détail des ateliers de l’après-midi, ainsi que des interviews des intervenants. Pour remonter le fil d’actualité de l’événement sur Twitter, vous pouvez consulter le Social Wall TIAD Paris :

D2SI_Blog_Image_WallTIAD

Toutes les présentations du TIAD peuvent également être consultées sur Slideshare.

Photos de la journée

Commentaires :

A lire également sur le sujet :