Stockage : NetApp se positionne sur le Cloud

NetApp Cloud OnTap for Amazon Web Services est une version “Cloud Based” du logiciel propriétaire DataOnTap de NetApp. Dans le cadre de notre partenariat avec NetApp, nous avons eu la possibilité de tester cette offre en avance de phase.
La souplesse et la rapidité de déploiement offerts par le Cloud en font une tendance de fond prédominante dans le domaine de l’infrastructure, d’où l’intérêt de tester cette solution.

L’objet de ce test est donc de comparer les avantages et inconvénients de cette offre aux solutions NAS (serveurs de fichiers) de type “entreprise” comme les filers NetApp, ou dans une moindre mesure les VNX Filer d’EMC. Le choix de solutions dites « entreprise » est souvent lié à des contraintes de support ou de garantie de la donnée et des fonctionnalités avancées (déduplication / simplicité d’administration…).

NetApp Private Storage for Amazon Web Services se distingue donc sur les points suivants :

  • Le prix : par rapport à un filer physique NetApp, le ticket d’entrée est environ 5 fois moins élevé.
  • La dématérialisation : un critère particulièrement intéressant pour les petites entreprises n’ayant pas les moyens ou la place d’avoir des salles informatiques coûteuses avec des fortes contraintes (électricité, climatisation, réseau).
  • La facilité de déploiement est certes une conséquence de la dématérialisation, mais ce point mérite d’être souligné dans la mesure où le temps de déploiement d’infrastructure physique peut vite être pénalisant. Electricité, renfort du plancher, connectique réseau…autant d’aménagements à prévoir et qui peuvent porter à trois mois le temps de mise en place d’un nouveau serveur de fichiers. En comparaison, déployer une solution Cloud ne demande qu’une dizaine de minutes et quelques clics.

Le seul véritable inconvénient de ce produit concerne la capacité de stockage : en effet, afin de toujours garantir des bonnes performances compte tenu des machines virtuelles proposées par Amazon, NetApp a bridé la capacité maximum de stockage par instance « Cloud OnTap » à 5TB . Ces limitations sont toutefois amenées à évoluer avec les prochaines versions.

D2SI_Blog_Image_CloudOnTap

Cas d’usage

Clairement, les PME ayant besoin d’une solution NAS facile à prendre en main, et disposant d’une infrastructure complètement Cloud, ou n’ayant pas les moyens d’investir dans du stockage physique, sont les plus susceptibles d’être intéressées par le produit.

NetApp Cloud OnTap peut également être utilisé comme une solution de PRA à moindre coût pour les petites ou grandes entreprises, dans la mesure où il supporte d’être mis en réplication avec les NetApp physiques « on premise ».

DataOnTap sur le Cloud

Techniquement ce produit n’est ni plus ni moins qu’une version « DataOnTap » adaptée pour tourner sur les instances (machines virtuelles Amazon). Le déploiement de cette solution est relativement simple : il suffit d’acquérir une licence sur la marketplace d’Amazon, puis de déployer une instance d’administration OCCM ( On Command Cloud Manager ). Cette instance fournit une interface graphique web permettant de déployer/configurer de manière très intuitive des instances NetApp Cloud. Il est également possible de visualiser les NetApp « on premise » existants de son infrastructure ( si la configuration réseau le permet ) afin notamment de mettre en place des réplications de type physique <=> cloud.

En proposant la solution « NetApp Cloud OnTap for Amazon Web Services », le constructeur NetApp amorce son entrée dans le monde du Cloud. Cette alternative souple et économique à leur solution physique à l’ancienne est pour l’instant très séduisante. Reste à voir si elle est suffisamment attractive pour décoller et être massivement considérée comme une véritable alternative aux Filers physiques NetApp.

Commentaires :

A lire également sur le sujet :