Tout ce qu’il faut retenir d’AWS re:Invent 2014

D2SI_Blog_Image_ReInvent-2
Du 11 au 14 Novembre a eu lieu la conférence d’Amazon Web Services à Las Vegas. Nous avons eu la chance d’assister à cet événement un peu hors normes : 14000 personnes ont assisté à l’événement.

Au cours des derniers mois, plusieurs analystes commençaient à mettre en doute la capacité d’AWS à maintenir le rythme dans la course aux prix bas dans le cloud face à Google et Microsoft, bien décidés à en découdre (d’autant que les résultats globaux d’Amazon au 3ème trimestre ont été plutôt décevants). Plus grave pour AWS, les annonces récentes n’avaient pas été très percutantes : on pouvait se demander si AWS commençait à perdre sa capacité d’innovation. Bref, re:Invent était très attendu!

Les Keynotes

Parmi les moments très forts de re:Invent, citons les keynotes d’Andy Jassy (patron et fondateur d’AWS) et de Werner Vogels (CTO). Andy Jessy s’adresse plutôt aux entreprises, Werner Vogels se réserve les annonces plus « techniques ». On peut ne pas trop apprécier ce type de présentation (show très convenu) mais nous n’avons pas été déçus.

D2SI_Blog_Image_ReInvent2

Lambda et Aurora, deux annonces importantes et complétement inattendues

  • Lambda: Un nouveau service pour écrire des applications sur AWS sur la base d’événements. Le développeur s’abonne à un événement (ajout d’un fichier dans S3 par exemple) et fournit le code de la fonction à appeler lorsque l’événement se produit. AWS gère les serveurs, le load-balancing et l’auto-scaling quelque soit le nombre d’événements.
  • Aurora: Une nouvelle base de données. AWS a écrit à partir de zéro un moteur qui s’appuie sur du stockage distribué et est 100% compatible avec mysql mais 5-10x plus rapide (pour une fraction du coût d’une base de données propriétaire)  J’étais un peu sceptique au début: « une nouvelle base de données propriétaires pour concurrencer Oracle et Microsoft mais aussi Mysql et PostgreSQL? », mais j’avoue que je suis quand même impressionné. A suivre (pour l’instant ce service n’est pas disponible).

aurora-architecture

Déployer Docker sur AWS

AWS avait fait du buzz sur le sujet :

  • EC2 Container Service (ECS): Un service pour déployer des containers Docker sur AWS. Tout peut être piloté à l’aide d’API. Rien de révolutionnaire pour le moment mais quand même intéressant. Ben Golub, le CEO de Docker est même venu parler sur scène quelques minutes, ce qui montre que c’est important pour AWS et pour Docker. Le service n’est pas encore ouvert au public. On attend de tester avec impatience. A suivre.

EBS, nouvelles instances, AWS Config…et autres annonces

  • Des EBS (disques persistants) plus gros et plus rapides: jusqu’à 16TB et 20kiop/s par volume.
  • De nouvelles instances (C4) à base de processeurs Haswell, jusqu’à 36 cores.
  • AWS config: Un outil pour voir tous les objets AWS, leurs relations et les changements (une sorte de CMDB). Très pratique pour analyser ce qu’on a chez AWS. Pour l’instant c’est limité aux Etats-Unis, on attend que ce soit disponible en Europe pour le tester sur des déploiements un peu conséquents.
  • Service Catalog: Un catalogue de services. C’était très attendu parce qu’il permettra de donner accès à AWS sans utiliser la console actuelle qui est très orientée administrateur.
  • Key Management Service: Un outil de gestion de clés de chiffrement permettant de chiffrer les données sur EBS, S3 ou ailleurs. C’est intéressant mais comme les clés restent stockées chez AWS je ne suis pas certain que cela rassure vraiment.

Code Deploy, Code Commit, Code Pipeline : Trois outils de développement

Là, je suis plus sceptique parce que ces outils entrent en concurrence avec des outils opensource bien installés. Néanmois, ils peuvent s’avérer intéressants. Aujourd’hui seul Code Deploy est disponible.

  • Code Deploy: Déploiement automatique de code sur des instances (c’est utilisé en interne chez AWS et ça semble avoir excellente presse)
  • Code Commit: Un repo git hébergé
  • Code Pipeline: Une sorte de jenkins a priori
Au delà des grandes keynotes, AWS a fait une démonstration de force : en général ils ne donnent aucun chiffre sur la taille de leurs datacenters ou leur nombre de serveurs, mais cette année (sans donner de détails) ils ont donné des pistes. Les analystes ont reconnu que jusque là ils avaient un peu sous-estimé AWS…

Quelques chiffres absurdes

  • Selon les nouvelles estimations de Gartner AWS aurait 3-4 millions de serveurs
  • 10% des OS serveurs mondiaux pourraient être hébergés par AWS
  • 80000 serveurs par datacenter, plusieurs datacenters (jusqu’à 6) par zones de disponibilité et plusieurs zones de disponibilités par region
  • 100TB/s en sortie d’un datacenter (j’ai du mal à mesurer ce que représente ce chiffre…)
  • 80000 fibres par région

Quelques images pour illustrer:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au-delà des grandes annonces et des deux principales keynotes, re:Invent c’est aussi un très grande nombre de présentations de grande qualité avec des speakers impressionnants. Le problème c’est surtout de choisir : il y avait 293 sessions et seulement une quinzaine de créneaux. Lorsque j’ai préparé mon agenda, j’avais jusqu’à 4 sessions simultanées sur certains créneaux… Cela dit on peut rattraper en rentrant, tout est disponible sur Slideshare et Youtube.

Mes sessions préférées

Les deux keynotes

Bon, pour être franc ce ne sont pas des sessions que je reverrai, mais ça donne une bonne idée de l’ambiance. Je vous conseille la « démo » du nouveau service docker dans la keynote de Vogels (à partir de 45:20), c’est vraiment réussi.

  • Keynote d’Andy Jassy : 

  • Keynote de Werner Vogels : 

Deux sessions « spotlights » assez incroyables

  • SPOT301 – AWS Innovation at Scale (James Hamilton). Si vous ne devez voir qu’une présentation de re:invent je vous conseille vraiment celle là. Hamilton fait les datacenters d’AWS et c’est un super speaker (les slides ci-dessus sont extraits de sa présentation).

 

  • SPOT302 – Under the Covers of AWS : Core Distributed Systems Primitives That Power Our Platform (Vermeulen et Sivasubramanian). Une présentation sur les systèmes distribués par Vermeulen qui a participé à la création de S3 et Sivasubramanian qui a co-écrit l’article sur Dynamo (article qui a co-fondé le NoSQL avec l’article de google sur bigtable). Un peu théorique mais vraiment intéressant. Ma citation préférée de re:invent vient de Vermeulen durant cette session:
    « There are three kinds of distributed systems: The ones with a central single-point of failure. The ones relying on Paxos. The ones that are broken ».

 

Des sessions sur Aurora, Lambda, EC2 Container

  • SDD415 – Amazon Aurora : Amazon’s New Relational Database Engine
    Un aperçu de la façon dont Aurora est conçue et des performances qu’on peut en attendre. Vraiment intéressant.

 

 

  • APP313 – Amazon EC2 Container Service in Action
    Principe et démo du fonctionnement du nouveau service docker. J’ai pu assister à cette présentation mais ça a été très juste (certains ont fait la queue 1h pour être sûr d’y aller!)

Blue/Green Deployement, Performance Tuning…Des sessions techniques passionnantes

 

  • PFC306 – Performance Tuning Amazon EC2 Instances
    Une présentation par Brendan Gregg, un des gurus de la performance sous linux (il a écrit des bouquins de référence sur le sujet et a rejoint Netflix il n’y a pas longtemps). Il a du mal à tenir dans le temps imparti et les 45mn paraissent bien courtes.

 

  • ARC201 – Cloud-Native Cost Optimization
    Adrian Cockroft est un ancien de chez SUN (il a aussi écrit des bouquins de performance) et il était architecte chez Netflix jusqu’à l’année dernière. Une des personnes les plus influentes dans le monde du cloud.

 

  • ARC403 – From One to Many: Evolving VPC Design
    Cette session sur le réseau et la stratégie de VPC chez AWS est très poussée (et très avancée) et ça donne plein d’idées. J’ai beaucoup apprécié.

Et je suis sûr qu’il y a encore de très nombreuses présentations vraiment intéressantes (j’en ai encore une bonne vingtaine à voir sur ma liste) !

Une excellente ambiance pendant toute la conférence

Au delà des keynotes et des sessions re:Invent c’est aussi une ambiance assez particulière: un grand rassemblement de passionnés qui veulent discuter de ce qu’ils font, un pub-crawl et une grande soirée.

Nous en avons profité pour discuter avec plein de monde et pour essayer d’en savoir un peu plus sur les prochains projets d’AWS (non, nous n’avons pas de scoop !).

Bon je ne peux pas finir ce post de blog sans parler de la grande soirée du jeudi soir où nous avons pu vérifier que les gens d’AWS sont très accessibles, que ce soit Andy Jassy ou James Hamilton qui posent avec plaisir avec Laurent Mas. Werner Vogels semble lui aussi être un habitué des séances photos :

Pour conclure, c’était vraiment un super événement. Si il y a un sujet à suivre dans les mois qui viennent chez AWS, c’est vraiment Lambda. Nous venons d’être acceptés dans la phase de test, et nous comptons bien en profiter !

Pour en savoir plus :

Inscription au Meetup AWS

Merci à Laurent Mas pour les photos !

Commentaires :

A lire également sur le sujet :