Le recrutement, une rencontre avant tout

Elise Tavernier

Elise Tavernier

Quelles sont les spécificités du recrutement en ESN ? Comment renverser le rapport de force induit par la rareté des profils ? Elise Tavernier, Chargée de recrutement et de gestion de carrière, revient ici sur son parcours chez D2SI et nous explique sa vision du recrutement en ESN.

Pourquoi as-tu choisi de t’orienter vers les ressources humaines ?

Parce que RH était pour moi synonyme de « Relations Humaines ». J’ai voulu très tôt exercer un métier en rapport avec l’humain. Comme le monde de l’entreprise m’attirait, les RH sont vite apparues comme une évidence !

Quelle a été ta première expérience dans le domaine ?

Ma première expérience professionnelle après diplôme était dans une multinationale américaine de la pharmaceutique dont une branche était basée à Grenoble. J’occupais le poste de Coordinatrice Projet international dans la formation. La dimension internationale m’a beaucoup plu mais, en revanche, je trouvais que c’était beaucoup trop éloigné du terrain. C’est pourquoi j’ai choisi par la suite de m’orienter vers des postes plus opérationnels.

Quelle était ta vision du recrutement quand tu as rejoint D2SI et comment a-t-elle évolué ?

Après Grenoble, je suis partie travailler à Madrid pour une sorte d’agence d’interim spécialisée dans le médical. Cette expérience ne m’a donné qu’une vision réductrice et peu intéressante du recrutement. Aujourd’hui je n’ai plus du tout cette vision. Je trouve le métier de recruteur (chez D2SI) extrêmement exigeant, responsabilisant et très collaboratif. Ce rôle requière un bon niveau d’analyse, être force de conviction, une bonne dose de persévérance et de positivisme!

Qu’est-ce qui t’a convaincue de rejoindre D2SI ?

Pour être honnête, quand D2SI m’a contacté pour me proposer le poste de Chargée de recrutement j’ai simplement répondu que le recrutement ne m’intéressait pas ! Aujourd’hui je ne regrette pas une minute d’avoir rejoint D2SI.

Ce qui m’a convaincu ce sont les échanges lors du processus de recrutement. J’ai perçu combien l’exercice de l’entretien pouvait être poussé et enrichissant pour les deux parties.

Ensuite ce sont les valeurs de Responsabilité qui m’ont séduite et les personnes que j’ai rencontrées.

D2SI_Blog_Image_Recrutement

Quelle est la spécificité du recrutement en ESN ?

La SSII est un des contextes les plus challengeant pour un recruteur. Les candidats sont difficiles à capter, le marché est très concurrentiel et l’activité de Conseil multiplie les étapes du processus de recrutement. C’est un challenge de garder son candidat jusqu’au bout… Mais quelle satisfaction !

Quelle est la particularité des RH chez D2SI ? 

Je pense qu’on a plus de poids que dans d’autres SSII car, dans l’état d’esprit de D2SI, la personnalité vaut autant que le savoir-faire technique. J’ai rencontré des recruteurs d’autres sociétés dont l’avis sur le candidat n’était à peine pris en compte.

Comment en es-tu venue à recruter des profils internationaux ?

Because the sky’s the limit!

D2SI se positionne sur des technologies innovantes, certaines n’existaient pas il y a quelques mois en France. Si on veut être les meilleurs sur le marché, il faut aller chercher la compétence là où elle est. Et puis je suis convaincue qu’on s’enrichit au contact de personnes venant d’autres horizons.

D2SI_Blog_Image_Sky

Comment renverser le rapport de force induit par la rareté des profils ?

Ce n’est pas évident mais je pense que ça s’acquière avec la maturité dans le poste. Il faut être convaincu que ce qu’on propose chez D2SI en termes de poste et d’aventure humaine est au-dessus de la moyenne.

Nous sommes pris dans l’étau entre des candidats très courtisés et des besoins de poste sur lesquels nous n’avons pas la main… Il ne faut pas pour autant se laisser aller à la précipitation et conserver un niveau d’exigence élevé. A l’inverse de ce qu’on pourrait croire, une sélection ardue augmente notre crédibilité aux yeux des bons candidats.

Au final, quelle est la spécificité de ton approche ?

D’abord, j’ai beaucoup appris auprès des membres de l’équipe RH ! Ce qui nous intéresse c’est de connaître la personne en face de nous et ce à quoi elle fonctionne. Une fois que l’on a cerné ses leitmotiv, on est plus à même de savoir si elle ou il va s’épanouir dans l’entreprise et comment l’accompagner. Les candidats sont souvent surpris par cette approche car ils n’ont pas l’habitude que le recruteur se soucie vraiment de savoir qui ils sont.

Et je prends surtout plaisir à faire mon métier. Pour moi un entretien c’est avant tout une rencontre. Quand un réel dialogue s’instaure, on sait que la relation qui s’inscrira entre le candidat et la société sera saine et que, quel que soit le temps qu’elle durera, on en sortira tous grandis.

Commentaires :

A lire également sur le sujet :