Nouveau logo : D2SI affirme son identité

logoweb12014, année du changement ? D2SI est entré dans une nouvelle phase de communication avec l’inauguration en début d’année d’un nouveau site Web et du blog. Des supports qui font rayonner l’entreprise et nous aident à valoriser notre savoir-faire et notre expertise.

 

Mais qu’est-ce qui fait l’identité de D2SI ? Au-delà des manchots, indissociables de l’ADN de l’entreprise, le logo est un ambassadeur qui véhicule nos valeurs et nous projette dans l’avenir. Il était donc temps de faire évoluer notre logo, d’en faire un vecteur de notre identité, qui puisse à la fois évoquer les valeurs de D2SI, ses spécificités et ses différences : D2SI, c’est avant tout les individus qui composent l’entreprise, et les idées qui en font la richesse.

D’où le choix d’un logo modulaire et d’une multiplicité de combinaisons : l’idée était de mettre en avant les différentes individualités qui composent D2SI, mais aussi la capacité d’adaptation de l’entreprise, sa faculté à se remettre en question.

 D2SI_Blog_Image_logoweb2_nouveau

 

Ce logo modulaire se décompose en formes combinées : les ensembles représentent les savoir-faire, les compétences ou les champs d’intervention. Les nuages composés de petites croix symbolisent les collaborateurs et partenaires de D2SI, la multiplicité de leurs parcours et de leurs trajectoires, leur mobilité.

L’ensemble produit une impression protéiforme, une visualisation graphique de la diversité des challenges et des solutions proposées par D2SI, tout en empruntant ouvertement des codes graphiques très contemporains qui nous évoquent les réseaux, le travail en commun, l’expérimentation et la collaboration.

animation

Vincent Giavelli, graphiste et directeur artistique print, a accompagné D2SI dans la réflexion autour de la création de ce nouveau logo. Il répond ici à nos questions sur cette démarche.
D2SI_Blog_Image_Vincent

Vincent Giavelli

Peux-tu nous présenter ton parcours ?

Après une maîtrise en audiovisuel et en cinéma, j’ai travaillé 6 ans dans l’industrie culturelle avant de partir à New York où je suis me suis formé pour devenir graphiste et directeur artistique. De retour en France en 2002, j’ai travaillé en tant que directeur artistique et illustration en agence de communication sur le secteur du luxe.  J’ai ensuite été DA de La grande épicerie de Paris pendant 3 ans.

Depuis 2009, je travaille en freelance. J’enseigne également  le design textile à l’ENSAAMA (École Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Art), et le design graphique à l’Ecole de Condé.

Quelle était la demande de D2SI ?

Il était très clair que D2SI souhaitait un logo qui soit identitaire, qui puisse être mis en avant pour représenter l’entreprise. L’objectif n’était pas de faire du décor, de faire joli, mais d’apporter du sens. Ce qui m’a intéressé dans ce brief, c’est qu’il ne s’agissait pas simplement de plaire à de futurs clients, mais également de pouvoir attirer  pour recruter : « Venez travailler chez nous, nous partageons la même culture ».

Comment as-tu traduit cette demande ?

Nous avons très vite fait le choix de mettre en avant l’adaptabilité, la malléabilité. Ce qui caractérise D2SI, c’est que l’entreprise n’est pas figée : d’où l’idée d’avoir plusieurs logos plutôt qu’un seul. A l’image de l’entreprise, le logo évolue en permanence. Il y a néanmoins une certaine stabilité, représentée par une typographie très posée. Cette typo n’a pas de connotation graphique, elle est relativement neutre et ne délivre pas d’information supplémentaire en dehors du nom, D2SI. Cette simplicité permet ensuite d’évoluer vers quelque chose de plus complexe, d’offrir différents niveaux de lecture matérialisés par les nuages et les ensembles de points qui viennent ajouter un peu plus de « pétillant » à l’œil.

Comment l’innovation, composante essentielle de D2SI, est-elle traitée ?

Le logo bouge autour de cette typo, c’est un cœur autour duquel les éléments se réarrangent pour trouver des solutions plus performantes, plus innovantes. C’est aussi l’idée d’une expérience permanente, ce qui au fond est la base de l’innovation. Les couleurs fluo, les rayures, tout cela interpelle visuellement, et donne beaucoup de contraste aux différentes couches qui se superposent. L’effet est presque électrique, c’est en résonance avec la culture numérique et geek.

Comment as-tu concilié cet élément avec la dimension humaine de l’entreprise ?

La dimension humaine est représentée à travers des formes « patatoïdes », et donc cellulaires, naturelles, par opposition à des formes géométriques.  Les petites croix symbolisent l’ensemble des collaborateurs, le maillage entre eux et les synergies de collaboration. Tous ces modes de fonctionnement collaboratif sont recomposables, ils évoluent en fonction de la localisation des individus, chez le client ou chez D2SI. La grille évolue en permanence pour symboliser cette mobilité dans l’organisation.

Commentaires :

A lire également sur le sujet :