Interview : Julien Stanojevic présente la démarche Sustainable Innovation

Julien Stanojevic, leader du pôle d’expertise User

expertise, simplicité et amélioration continue

D2SI_Blog_Image_SustainableInnovation_Julien_Stanojevic2En charge des équipes Citrix chez BNP Paribas CIB, pour le compte de D2SI, Julien est diplômé en mathématiques.

Après sa formation, il a choisi un poste chez IBM où il a appris à gérer de grands systèmes complexes.

Il a ensuite découvert et mis en œuvre les technologies Citrix chez différents clients : sa maturité et son expérience dans le domaine en font aujourd’hui le leader de notre pôle d’expertise.

Quels sont les enjeux de la démarche Sustainable Innovation en interne?
Il s’agit avant tout d’ancrer chez nos consultants certains principes et bonnes pratiques, notamment chez les jeunes diplômés recrutés par le biais de partenariats avec les écoles. Multiplier les échanges, diversifier les rencontres entre junior et senior : nous mettons ainsi en place un meilleur suivi et un véritable transfert de notre culture et de notre expérience.

Quels sont les éléments clé de cette culture ?
En trois mots : expertise, simplicité et amélioration continue. Il est essentiel que chacun puisse acquérir une expertise technique pointue et actualisée ; c’est en comprenant les technologies et les problématiques que l’on peut mettre en œuvre des solutions intelligentes et adaptées. Pour être pérennes et faciles à prendre en main par les clients, ces solutions doivent être simples et standardisées. Cela implique le suivi d’une méthodologie rigoureuse, et l’automatisation d’autant de tâches que possible.

Peut-on parler d’un état d’esprit propre à D2SI ?
Oui, nous valorisons une remise en question constructive des choix et des méthodes de travail, l’idée étant d’anticiper les problèmes et d’y trouver des solutions. C’est une démarche proactive. On évite souvent des incidents, notamment en production, en identifiant les problèmes avant qu’ils ne deviennent critiques. C’est aussi un travail de coordination avec les autres équipes. Par ailleurs, c’est une démarche valorisante pour le salarié, pertinente pour l’entreprise : ne pas se contenter de réparer les pannes, mais chercher à prendre de l’avance et à s’adapter aux besoins du business.

Comment cette démarche est-elle perçue par les clients ?
Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises privilégient la culture du résultat, quelle que soit la méthode de travail. Une absence d’incidents est ainsi plus souvent imputée à une faible charge de travail plutôt qu’à une bonne gestion du périmètre : cela prouve que certains indicateurs de suivi sont à revoir. Cela fait partie des sujets auxquels nous réfléchissons actuellement.

Pour en apprendre plus sur :
La communauté des experts Citrix en France, menée par Julien Stanojevic.
Le partenariat D2SI/Citrix.

Commentaires :

A lire également sur le sujet :